REPORTAGE: Scène ouverte de la Quinzaine du Conte

Publié le par Chemin Contant

Le public était au rendez-vous pour cette deuxième édition de la Quinzaine du Conte à la bibliothèque Marguerite Audoux du 3e arrondissement.

Tout le monde est installé, les contes peuvent commencer


Pour ouvrir la scène, une salve de sept Nasreddine Hodja a affûté les oreilles présentes qui ont ensuite parcouru la jungle aux côtés d'une Tigresse blessée, racontée par Virginie, puis en Afrique où Djabu N'Daho avait une faim de lion. Tout comme Sanji, mené par Françoise dans une étrange histoire de vol d'odeurs avant que n'arrive un loup peu maniéré.

Un voleur d'odeurs? http://dl.dropbox.com/u/102256400/SPECTACLES/Biblioth%C3%A8que%20Marguerite%20Audoux%20-%20PARIS/Quinzaine%20du%20Conte%20-%202012%20(4).jpgLa berceuse de la Tigresse

Pour La Maxime, une souris ambitieuse s'est d'abord frottée au chat d'un monastère avant qu'un perroquet ne finisse dans le ventre d'un chat glouton. Des histoires d'animaux que le vent a certainement soufflé dans les branches du saule-pleureur de Dominique et dans celles de son grand sapin protecteur.


Piuit ,Piuit ! L'oiseau de Dominique cherche un refuge


Les bibliothécaires et les conteurs présents ont enrichi également cette racontée en proposant d'autres histoires venues de chaque horizon jusqu'au terme de cette scène ouverte, achevée comme elle avait débuté: par sept Nasreddine Hodja!

Merci aux bibliothécaires pour leur accueil chaleureux, aux conteurs et public présents. Rendez-vous l'an prochain pour la 3e édition de cette scène ouverte !


Toutes les photos dans notre album

Publié dans Nos Reportages

Commenter cet article